Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Une citoyenne interpelle les candidats.

 

 

 

 

 

 Muriel Cl V.jpg

 

Muriel Fischer, prestataire de service dans l'hôtellerie belvésoise, elle est l'exploitante du "Clément V", souhaite interpeller les candidats aux municipales de sa commune.

Bien entendu ces derniers disposent, s'ils le souhaitent, de l'indispensable et élémentaire droit de réponse.

Notons que Muriel, Strasbourgeoise par ses origines, a eu un coup de coeur pour le Périgord en général et le castrum belvésois en particulier. 


Le développement du tourisme, passage obligé pour l’avenir de Belvès

 

Afin de minimiser les dégâts financiers de la basse saison où nos professions d’hôteliers-restaurateurs engloutissent les bénéfices d’une trop courte haute saison, nous nous sommes résolus à une promotion sous forme de coupons.

 

Impossible à une telle échelle d’escompter un quelconque profit. Le but était de faire connaître Belvès. Le succès, en terme d’achats de coupons, fut fulgurant, aura permis de faire connaître Belvès, notre maison, nos restaurants et nos commerces.

 

Les coupons ont été utilisés durant la basse et la moyenne saison (décembre à fin mai et septembre à fin décembre). Il ressort de cette opération que :

 

  1. 63% des acheteurs sont des femmes, 37% des hommes

 

Les 18-25 ans représentent 10%

Les 26-35 ans = 31%

         Les 36-50 ans = 29%

Les plus de 50 ans = 30%

 

 

 

2. Il s’agit d’une clientèle de proximité qui ne connaît absolument pas Belvès !

 

 50% viennent de Gironde…

 25% de la Haute-Vienne

 20% du Tarn& Garonne…

   5% de la Haute-Garonne

 

 

…2…

 

  1. Nos clients remplissent des formulaires de satisfaction desquels il ressort :

 

  1. la difficulté de trouver (révision de la signalisation et opter pour une signalisation homogène)
  2. le manque d’entretien : déjections (chiens, chats, pigeons), détritus, mauvaises herbes, etc…..

 

4. A l’issue de leur séjour, tous trouvent :

 

 

         * que Belvès est un très joli village

 

         * situé au cœur de tous les monuments mais préservé de la foule

 

         * offre tous les services (poste, banque, pharmacie, commerces…)

 

         * mais ils n’en avaient jamais entendu parler

 

 

Il s’agit donc de « faire venir des touristes » à Belvès, pour Belvès et non pas de se contenter d’un touriste captif.

 

 

Le tourisme agro-alimentaire est en expansion et nous avons la grande chance d’être entourés de produits d’exception : canard, oie, châtaigne, truffe…

 

Il faut véritablement trouver « le quelque chose » qui mettra Belvès sur une carte régionale, nationale et à plus long terme internationale. Et ce pourrait être d’exploiter à 100% la carte « médiévale ».

 

 

 

                



14/03/2014
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres