Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Une promenade médiévale.

 

BELVÈS

 

Promenade médiévale.

 

La fête médiévale, version 2011, n'a probablement pas attiré autant de visiteurs que celle de  2009. Ne parlons pas de celle de l'an passé qui a été copieusement arrosée.

 

 

 

Un trio de musiciens médiévaux descend la rue du Barry.

 

Plusieurs raisons expliquent ce demi-succès. La concomitance de la fête aérienne de l'Aéroclub de Belvès n'a, vraisemblablement, pas fait beaucoup d'ombre à cette fête traditionnelle mais, six semaines après la félibrée, bien que le chapitre soit différent, on avait, un peu, l'impression de faire doublon. Par ailleurs le décalage calendaire a, certainement, légèrement perturbé ; enfin le beau temps n'était pas au rendez-vous.

 

 

 

Les abeilles, à l'époque médiévale, n'étaient pas menacées.

 

 

Le castrum a tout de même retrouvé ses accents médiévaux avec ses preux chevaliers, ses gentes dames et damoiselles, ses croisés, ses musiciens troubadours et ses vieux métiers. On a remarqué, au sein de la prélature, un nouvel évêque qui ressemblait bigrement à Daniel Dauriat, un pharmacien honoraire, qui, quand il était "galopin" partait de Pesset et escaladait la côte de l'oratoire pour joindre le collège lycée de Belvès.

 

 

Le prélat, au centre, a une parfaite ressemblance avec le maire contemporain de la localité.

 

Clément V, qui ne se départit point de son sourire, a, conformément à la tradition festive, adressé une hétérodoxe bénédiction "urbi et orbi".

 

 

 

 

Le pontife, au centre, que d'aucuns apparenteraient à un Fongauffiérain, bénit "urbi et orbi" à sa manière. Il est entouré, pour sa sécurité physique, d'un prélat, fonctionnaire de police honoraire, et, pour sa santé, d'un évêque "apothicaire".

 

Texte et photos Pierre Fabre. 



15/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres