Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Cinquante ans de vie théâtrale.

 

 

Nous allons fêter

les cinquante ans

 d'animation théâtrale

en Val de Nauze.

 

Qu'on se le dise !

 

 

Le docteur Knock se demandera, peut être, si ce cinquantenaire gratouillera ou chatouillera son tambour de ville.

 

 

Le 26 septembre une quinzaine d'acteurs de la Troupe de Sagelat se sont réunis à la salle des fêtes de Monplaisant pour préparer le bel anniversaire des 50 ans de vie scénique en Val de Nauze.

 

Il n'y avait, hélas, autour d'Antoine Braud, le coach de la troupe, aucun des fondateurs de cette société théâtrale. En un demi siècle beaucoup nous ont tiré la révérence. Dans un prochain article tous les noms des acteurs qui sont montés sur les planches seront donnés.

 

Comment aborder une soirée rétrospective sans penser à celles et à ceux qui ont donné au théâtre rural laïque une tonalité aussi puissante. Pour ne pas heurter de susceptibilités, par une mise en avant de quelques unes ou quelques uns, aujourd'hui, aucun nom ne sera cité.

 

Lors de cette réunion préparatoire, du 26 septembre, les préparateurs de cette journée se sont contentés d'équilibrer le programme de cet anniversaire fixé au 26 novembre. Pour cette manifestation, naturellement, c'est le foyer rural de Sagelat qui a été retenu.

 

         - 17 h, exposition photographique.

         - 19 h, projection d'un petit film rétrospectif.

         - 20 h, apéritif dînatoire, suivi du gâteau d'anniversaire.

 

Une prochaine réunion, en amont de cette importante manifestation, est prévue le 17 octobre à Monplaisant.

 

On notera que la Troupe de Sagelat, en se réunissant à Monplaisant, souligne un symbole. De nombreux animateurs de la troupe étaient des résidents de Monplaisant ; en 2011 cette tradition perdure. Il faut se souvenir que la première aventure théâtrale avait pour fonts baptismaux laïques le hangar de la famille Lecordier, au Bas de la côte, en terre monplaisanaise. Cette généreuse hospitalité dura plusieurs années avant la construction du foyer rural ouvert en 1969.

 

 Texte et photo Pierre Fabre.

 

 

 

 

 

 Prochaines newsletters.

 

L'ordre séquentiel est, en fonction de l'actualité, évolutif.

 

Le point sur le radar pédagogique.

Ils sont devenus "frelonicides".

Vaurez ; un hameau pluriel.

 Péchaud ; un mitage bien nommé.

"Les gouyats de la Nauze" répètent. 

 

 



 






08/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres