Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Francis s'est surpassé

 

 

 

IMG_0808.JPG

 

Il fallait beaucoup de modestie pour aller se frotter à l'odieuse, je dirais même plus "dantesque", dictée de Francis. Seules ces quatre gentes personnes et votre humble serviteur ont osé relever le gant. Thérèse tu as bien raison de t'interroger en te relisant... Photo Pierre Fabre

 

 

 

Francis d'Angelo.jpg

Comme un fin gourmet béarnais qui attend avec impatience le réveillon de la Saint Sylvestre, au "Restaurant de La Tour" à Lembeye, le lexicographe local Francis d'Angélo attend le Théléthon pour savourer son plaisir de bourrer sa dictée de pièges infernaux.

 

C'est franchement dommage que, pour ne pas s'exposer, les amis de cette grande cause scientifique, humaine et caritative se trouve mille excuses pour ne point y participer.

En restreignant le champ des compétiteurs on perd le coté ludique d'un thème qui nous livre là la compexité de notre langue dans sa double richesse d'orthographie et des subtilités de sa syntaxe.

 

 

Francis est certainement "odieux" à l'envi dans ses préparations de textes mais, quand il change de coté, il apparaît bien difficile aux as de la dictée de l'égaler. 

 

 

 

Francis d'Angélo. Photo Pierre Fabre

 

 

 

Deux sagelacoises à Paris.

 

 

IMG_0808.JPG

 

 

Barème de correction. 1 faute tant pour les fautes majeures de la syntaxe que pour les fautes mineures de l'orthographie, 1/2 faute pour les accents et les traits d'union omis ou implantés à mauvais escient, point de ¼ de faute. Le barème est d'une sévérité bien au delà des dictées de l'ancien certificat d'études primaires élémentaires et du B.E.P.C à la charnière des années 50/60. Photo Pierre Fabre

 

 

 

Tous les vendredis soir, au mois de mai, ces deux sœurs natives de Sagelat prennent le train pour Paris afin de passer les week-ends dans  la ville lumière. L'aînée, aux yeux gris-vert, âgée de quelque trente ans, s'est juré de traverser à pied tous les ponts et passerelles de la capitale. La cadette, aux cheveux carotte, est une philatéliste acharnée qui fait chaque fois une provision de timbres-postes représentant de hauts lieux touristiques de la France.

 

Toutes les deux raffolent de kouign-amanns, qu'elles dégustent assises sur un banc tout en se laissant  hâler par un soleil en plein zénith. Assoiffées, elles vont ensuite savourer chacune deux demis pression en admirant les massifs de fleurs des terre-pleins voisins !

Elles ont cru constater que nombre de Parisiens rubiconds aiment bien accompagner le café d'un punch flambé, comme si tous les chemins menaient au rhum !

 

Un allogène, censé être éclairé, cinéaste brésilien dont l'épouse fait sans cesse des scènes à Rio, leur a raconté que les bateaux-mouches ont été inventés par un fabricant de pédalos. Mais quand nos deux héroïnes ont répété avec ingénuité cette coquecigrue, tous leurs amis spécialistes de l'étymologie se sont ri d'elles ! Après une longue promenade pédestre, elles vont s'offrir un parcours dans une calèche ancienne qu'à son époque, dit-on, Mozart héla

 

Mots à orthographier correctement en cas d'égalité, le correcteur n'en a pas eu besoin.

 

  • Coccyx
  • Occurrence
  • Joaillier
  • Amygdale
  • Boycotter
  • Misogynie
  • Plain-chant

 

Les pièges.

 

Ne pinaillons pas. La première contestation partit du titre. Devait-on écrire sagelacoise, comme l'a écrit le rédacteur du texte s'appuyant sur l'adjectif qualificatif, ou Sagelacoise, féminin du nom masculin gentilé des habitants de Sagelat. C'est selon…

Ne poursuivons pas. Là deux écoles dissertent.

 

vendredis. Il y a plusieurs vendredis en mai on a donc recours au pluriel.

week-ends. Anglicisme qui prend donc le pluriel.

gris-vert. Pas de s à vert qui est la couleur.

quelque. Il s'agit d'une estimation d'âge.

s'est juré. Forme pronominale donc juré ne se féminise pas.

pied. Pas de s.

carotte. C'est la couleur.

timbres-postes. Là aussi deux écoles., timbres-postes ou timbres-poste. Francis a retenu la première formulation. Ce postulat, à mon sens, est discutable. Depuis 1990 ce sont des vignettes de La Poste.

hauts lieux. Pas de trait d'union.

kouign-amanns. Gâteaux bretons.

hâler. Attention à la méprise.

demis pression. Terminologie empruntée à demi et pression.

terre-pleins.  Un terre-plein est une plate-forme, levée de terre généralement soutenue par une maçonnerie.

rubiconds. Allusion. au Rubicon, petit fleuve formant la limite entre l'Italie et la Gaule Cisalpine qu'il était interdit de passer à la tête d'une armée et que César franchit avec ses troupes. Franchir, passer le Rubicon. Prendre une décision hasardeuse irrévocable et lourde de conséquences.  Un être rubicond peut donner l'image d'une personne insoumise !

rhum. Excellent jeu de mot.

allogène. D'une origine différente de celle de la population autochtone

censé. On écrit censé avec un c dans l'expression être censé faire quelque chose qui signifie "être supposé le faire". Censé est toujours suivi d'un infinitif. Nul n'est censé ignorer la loi. Ils étaient censés m'envoyer leur devis aujourd'hui. Quelqu'un de sensé est une personne qui a du bon sens, conforme à la raison. Tout cela tombe sous le sens !

scènes à Rio. Autre excellent jeu de mot.

bateaux-mouches. Penser au trait d'union.

fabricant. Il faut éviter le fabriquant, participe présent de fabriquer.

coquecigrue. Animal imaginaire dont le nom est employé dans diverses locutions. On dit qu'une chose arrivera à la venue des coquecigrues, pour dire qu'elle n'arrivera jamais. Vous aurez des coquecigrues, se dit en raillant à quelqu'un qui demande quelque chose.

héla. Mozart héla la calèche. Ce grand musicien ne peut donc plus, depuis bien longtemps, être là.  

 



25/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 197 autres membres