Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Il nous faudrait trouver de la graine de sapeur.

BELVÈS


CIMG1808.jpg

 

En juin, lors de la rencontre des élus et de la population, l'adjudant-chef Olivier Reynal  insista sur la nécessité d'introduire de nouvelles recrues au sein du corps des sapeurs-pompiers de Belvès.

 

 

CIMG2249.jpg

 

Ce samedi, en parcourant  le vide-grenier de nos amis sapeurs-pompiers de Belvès, on pouvait grâce à Orlane, 4 ans, penser qu'il y a bel et bien de la graine de sapeurs dans cette localité. Orlane est fille de sapeur, sa maman, par ailleurs, est infirmière, son papy Michel a consacré sa vie à cette louable institution, son grand-papy Moïse, que les anciens ont bien connu et apprécié, était sapeur volontaire et sa grand-mamy a gardé les clés du temple pendant plusieurs décennies.

Laissons grandir Orlane et il serait surprenant qu'elle ne reste pas sur cette piste que la famille a toujours entretenue avec abnégation; parfois même en sacrifiant des fêtes de famille.   

 

CIMG2247.jpg

 

Romain, lui, n' a pas besoin de grandir pour passer du premier cercle des jeunes sapeurs-pompiers à celui des seniors qui, 24 heures sur 24, sans même que l'on s'en rende compte, veille sur notre quiétude. Ce vide-grenier du 30 juillet devait aider nos jeunes sapeurs à aller en Allemagne, pour parfaire leur maîtrise de leur motivation et, aussi, un peu, pour découvrir les méthodes de nos voisins de l'autre rive du Rhin.

 

CIMG2237.jpg

 

Deux figures qui comptent pour la vie de nos sapeurs. Ils ont tous les deux, derrière eux, un riche passé de professionnel; l'un dans l'Ouest et l'autre à Belvès. Ni Guy, ni Michel ne savent débrancher car, quand on a donné avec passion dans cette mission, on ne sait pas vraiment trouver la porte de sortie.

 

CIMG2239.jpg

 

 

Une image fraternelle de sapeurs avec les voisins du Bugue et de St Cyprien.

 

CIMG2241.jpg

 

 

Au stand des sapeurs, on a vu défiler plusieurs centaines de personnes; de quoi rassurer nos amis sur la pertinence de leur adhésion à cette oeuvre indispensable à la sécurité de la société.

 

CIMG2246.jpg

 

C'était aussi une occasion d'acquérir des objets que l'on ne trouve que dans ces manifestations-là. Le grenier va fermer ses chiens-assis. Espérons qu'il les ouvrira à nouveau, l'an prochain, pour le plus grand plaisir de ses visiteurs.

 

Photos Pierre Fabre.



02/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres