Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Retour sur une balade gourmande.

Ce petit retour sur images du 5 juin a pris un confortable retard. Que les gourmets de cette journée veuillent bien l'excuser. 

 

MONPLAISANT

 

 

Si Monplaisant, petite commune collinaire, était un carré, celui-ci aurait des côtés d'environ 2,4 Km; néanmoins, tous les Monplaisanais ne connaissent pas leur entité dans les moindres détails. Tout le monde sait qu'elle longe la Nauze de Vaurez à Raunel et qu'elle partage avec Siorac, sur 500 mètres, le Raunel et la totalité du ru de Lastrounière. De la colline Saint Jean, partagée avec Belvès, tout comme Tourneguil, elle emboîte les escarpements exclusivement monplaisanais du Bloy, de Bosredon-Fonmorte et de Véziac.

 

Les collines et vallons monplaisanais se prêtent merveilleusement, en empruntant les sentes et les calmes voies communales, à de belles promenades qui, lorsqu'elles sont interrompues par des escales gourmandes,  sont appréciées par les randonneurs.

 

C'est ce genre de découvertes que le comité des fêtes soigne, chaque année. 

 

 

DSCF3564.jpg

 

La mairie-salle des fêtes, point de départ et d'arrivée. 

 

DSCF3565.jpg

 

 Avec une carte, on ne perd pas le nord.

 

DSCF3566.jpg

 

 

On discute avant de s'élancer.

 

DSCF3567.jpg

 

Des boissons sans alcool.

 

DSCF3568.jpg

 

 

Ce maire est-il chez lui ou chez Gérard Biou, son voisin et ami ?

 

DSCF3569.jpg

 

 

Les préparatrices s'activent.

 

DSCF3570.jpg

 

D'autres petites-mains. 

 

DSCF3571.jpg

 

Une première pause gourmande.

 

 

DSCF3572.jpg

 

Une autre.

 

DSCF3573.jpg

 

 

Ici, on s'attable.

 

DSCF3574.jpg

 

 

Paul-Marie sans microphone mais  avec un solide couteau.

 

DSCF3575.jpg

 

 

Avec cette bouteille, on ne risque pas de s'enivrer.

 

DSCF3576.jpg

 

Ici, on papote.

 

DSCF3577.jpg

 

 

Là aussi, mais moins.

 

DSCF3578.jpg

 

 

Joëlle fronce les sourcils.

 

 

DSCF3579.jpg

 

Que raconte Michel ?

 

DSCF3580.jpg

 

 

La promenade est terminée.

 

DSCF3581.jpg

 

Après 8 500 mètres de balade, on est plus fatigué par les escales que par le trajet.

 

 

Photos Fratrie Eymet. 



01/07/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres