Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Un 11 novembre intergénérationnel.

 

MONPLAISANT

 

Pour ce 11 novembre Monplaisant a honoré ses morts comme les années précédentes.

 

 

Après le dépôt de gerbes et l'allocution de J-Bernard Lalue, suivie d'une vibrante Marseillaise chantée, allant jusqu'au couplet "Amour sacré de la patrie", les personnes venues à cette commémoration se sont rendues au cimetière.

 


 

Adèle, une jeune écolière de 11 ans, a suivi le maire pour déposer une rose sur les sépultures des combattants des deux générations. Certaines de ces tombes, dont les familles sont éteintes, sont, hélas, à l'abandon. Bien entendu la plupart de ces malheureux sont restés bien loin sur les théâtres d'opération et n'ont pas rejoint le cimetière de Monplaisant.


 

   

Au pied de chaque tombe le maire fit un rappel concis du combattant.

 

La commune, pour clore cette manifestation du souvenir, a offert un vin d'honneur à l'ancienne mairie. Ce fut l'occasion de revivre, grâce au témoignage laissée par X Astrucq, chef de gare intérimaire de Rethondes, la petite histoire, au coeur d'une clairière de la Forêt de Compiègne, de cette matinée du 11 novembre 1918.

 

Texte Pierre Fabre.

Photos Marie Praderie.





13/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres