Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Un paradis non... mais presque !

 

 

foret-lever-du-soleil_61-1830.jpg

 

Notre étoile, notre merveilleuse étoile, par sa présence lumineuse donne toute sa dimension à la vie sur notre planète. Quand il darde excessivement c'est l'enfer. L'idéal c'est naturellement de jouir de ses bienfaits dans une juste mesure. Est-ce cela le Paradis ?

 

Dan Brown, romancier américain, dans son œuvre, en 2013, ajouta  Inferno. Son thème se résume en deux courtes phrases."Il en a toujours été ainsi. Pour atteindre le Paradis, il faut connaître l'Enfer".

 

En 1967 Petula Clark chantait "Tout le monde veut aller au ciel, mais…"

 

Je voudrais être un ange et puis vivre au paradis
Là tout l'monde est heureux, il y fait beau à ce qu'on dit
J'aimerais faire le voyage un jour, ce qui m'inquiète un peu
Y'a pas d'ticket pour le retour du paradis tout bleu

Tout le monde veut aller au ciel, oui mais personne ne veut mourir
Personne ne veut mourir, personne ne veut mourir...

 

Le Paradis.jpg
 

Je n'ai bien entendu pas la prétention de disserter sur le Ciel, enfin, pour le moins, sur cet espace intemporel et infini qui est chanté par l'artiste. Aujourd'hui notre blog va essayer de vous parler d'un petit paradis tout près de chez nous. Son toponyme, rajouté en rouge sur la carte ci-dessus, ne figure même pas sur la carte au 1/25 000ème. Ce Paradis là, proche du bourg de St Laurent-la-Vallée, échappe pour quelques centaines de mètres au Val de Nauze. Ses eaux excédentaires, par le truchement de talwegs, filent vers le Céou. À quelques kilomètres de là nous trouvons le plissement de Croze d'Enfer, sur les terres veyrinoises, d'où part le long ravin de Combe Longue amenant ses ondes très intermittentes au Pont de Cause.

 

Comme l'abbé Martin, curé de Cucugnan, village des Corbières, immortalisé par Alphonse Daudet, offrez-vous une petite promenade du Paradis saint-laurentais à l'Enfer veyrinois.

 

Croze d'Enfer.jpg

 

 

Notre petit coin du Périgord n'est certainement pas le Paradis ; tel que l'imagerie populaire se le figure. Il n'en est tout de même pas aussi éloigné quand on voit ce que les forces de la nature peuvent imposer un peu partout dans les régions chaudes où les cyclones et typhons apportent la désolation. Nous sommes aussi un peu à l'écart des fureurs d'Éole. Notre Dordogne, depuis l'implant des barrages, a modéré ses crues. La Nauze, tout comme ses adjacents, sait bien nous réserver quelques surprises, ô combien inattendues, mais nous sommes loin, bien loin, des répétitions des rivières bretonnes ou de caprice comme la Somme sut en infliger, le 8 mai 2001, à Abbeville, des fureurs des cours d'eau méditerranéens ou, plus proche de nous, des emportements du Tarn.

 

Le Soleil, régulateur de notre vie, dont la puissance est toujours attendue au coeur de l'hiver, parfois nous épuise par ses longs assauts. Il sait être pondéré dans nos régions qui n'ont pas les excès démesurés de certains bassins méridionaux. Les températures, chez nous, connaissent bien sûr des écarts mais, somme toute, se situent aux antipodes des extrêmes de Mouthe.

La neige s'invite, parfois, pour quelques heures, rarement pour plusieurs jours, et ne paralyse pas excessivement notre ruralité.

 

En deux mots "Où voulez vous aller pour être mieux qu'ici ?"

 

Le site de Météo France nous livre une mine de renseignements comparatifs et une multitude de courbes http://www.meteofrance.com/accueil

En jetant un coup d'oeil à ce site on mesure combien notre petit paradis est privilégié.

 

 

Les écarts d'heures d'ensoleillement entre le Val de Nauze et Nice.

Mois

Val de Nauze

Nice

Janvier

100,5

157,7

Février

120,7

171,2

Mars

173,9

217,5

Avril

178,6

224,0

Mai

213,7

267,1

Juin

244,6

306,1

Juillet

262,1

347,5

Août

247,4

315,8

Septembre

207,8

242,0

Octobre

146,3

187,0

Novembre

93,2

149,3

Décembre

90,3

139,3

Total

2079,1

2724,5

 

Les puristes vont remarquer les décimales. Pour les heures c'est une manipulation mathématique qui jadis aurait interpellé.

 

Notre Val de Nauze se situe donc à -23,69 % de l'ensoleillement Nice mais est bien loin de connaître les sujétions de la Côte d'Azur ; saturation routière permanente, prix démesurés au mètre carré de l'immobilier, urbanisation envahissante des derniers espaces.

 

Courbe des t° Gourdon-Bergerac.jpg
 

Ce schéma permet de constater qu'il n'y a pratiquement pas de différence entre Bergerac, station quasiment océanique, et Gourdon, station semi-continentale.

 

Courbe des t° Sagelat-Nice.jpg

 

Le graphique ci-dessus révèle qu'il y a, certes, un écart entre Nice et le Val de Nauze. Il n'est cependant pas aussi net que certains pourraient le penser.

 

Gourdon précipitations 2013.jpg

 

Beaucoup de régions aimeraient avoir une répartition aussi pondérée des précipitations. Cette bonne répartition ne suffit pas pour éviter les tarissements de rivières, dont le Céou, notre Valech, tous les ans, notre Raunel, parfois, notre Beuze, souvent... Bien des sources ont disparu mais c'est là un autre problème du, en particulier, à la déforestation et au manque d'entretien .

 

Précipitations Bergerac 2013.jpg

 

C'est quasi parfait. 

 

T) Monplaisant-Nice.jpg

 

Demain soir "Le père Noël est passé, à Monplaisant, pour les enfants et pour les seniors".

 

 



04/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres