Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Une journée des moulins fraîche et humide.

 

 

MONPLAISANT

 

La journée des moulins fut fraîche.

 

 

La filature a reçu 80 personnes pour la journée des moulins 2013. Ce chiffre demeure correct pour un dimanche maussade qui n'incita pas beaucoup les adeptes du patrimoine.

 

 

 

Le parking est resté bien rempli toute la journée.

 

Une journée printanière fraîche et pluvieuse cela n'a rien d'original mais cette année la mauvaise saison n'en finit plus. Ce week-end de la Pentecôte, traditionnellement favorable aux sorties, convenait parfaitement pour une visite de musée. C'est ce qu'ont pensé les membres d'une association de St Amant-de-Nouère, Charente, la Dordogne compte trois St Amand, nos voisins et amis Charentais en ont quatre, mais ils ont mis un t à leur  hagiotoponymes, en venant  découvrir le Moulin du Cros de Fongauffier.


 

Non les visiteurs ne sont pas en prison mais, seulement, sous la grille de protection.


Ce fut une occasion de suivre l'évolution du travail de la laine, grâce aux supports installés dans le moulin, mais aussi de voir toutes les machines en état de marche mais condamnés au repos pour des raisons logistiques, humaines et économiques.

 

 

 

Annie explique le fonctionnement mécanique.

 

 

Après avoir parcouru tous les postes de la filature les Charentais ont pu flâner à la boutique de la laine gérée par l'association "Au fil du temps" et se promener dans les jardins jalonnés de panneaux explicatifs.

 

 

 

 

La Nauze est, un peu, à la Dordogne ce que la Nouère est à la Charente. Sylvie responsable de l'association gymnique de St Amant, village de l'Angoumois, a tenu à concéder qu'elle adore le Périgord et son patrimoine.

 

Pierre Fabre

 

     



20/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres