Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

L'inversion, revue et corrigée par les mathématiques modernes !

IMPENSABLE

Essayerait-on de nous faire prendre les vessies pour des lanternes ! Non "on"n'oserait pas...

 

 

Partons des mathématiques anciennes pour suivre le phénomène de l'inversion et inspirons nous de ce bon vieux calendrier grégorien, imparfait certes, mais dont, à ce jour, à cause des subtilités du système solaire qui, elles, n'ont cure des mathématiques, qu'elles soient anciennes ou modernes, demeure celui que tout un chacun, en Occident, comprend.

 

Plus on s'approche du solstice d'hiver, en décembre, cette année il  intervint chez nous le 21 à 17 h 11', plus l'amplitude du jour se réduit au point qu'elle se resserre chaque jour un peu plus pour atteindre 8 h 48' le 16 décembre, se stabiliser à 8 h 47' du 17 au 25 et le 26 décembre, jour de communication de la courbe du chômage, reprendre une petite minute puisque ce jour là la luminosité du jour a ôté une petite minute aux ténèbres.

 

En raisonnant avec les mathématiques anciennes on pouvait donc dire, avec une logique sans appel, que le 26 décembre il y avait inversion dans la courbe de l'amplitude des jours et des nuits.

 

Les fêtes calendaires de la religion chrétienne se sont largement inspirées des fêtes païennes de la nuit des temps et bien avant que Noël ait été positionné, en ouverture de l'hiver, dans le calendrier, nos ancêtres fêtaient cette date car c'était le jour où, enfin, la nuit ne progressait plus et ils se préparaient au miracle, reconductible chaque année, qui précédait la Saint Innocents, à mon humble sens on devrait plutôt écrire la Saint Innocent, date qui se place le 28 décembre.

 

Rappelons que dans la culture judéo-chrétienne Dieu permit le massacre des saints Innocents pour faire d’eux les prémices de la rédemption de Jésus-Christ. C’est la jalousie et la crainte qui poussèrent Hérode à commettre un crime inouï dans l’histoire ; il en fut châtié et d’une manière terrible, car il mourut dans le désespoir et dévoré tout vivant par les vers. À mon humble avis il paraît bien difficile d'avoir des témoignages sur l'exactitude de ce douloureux massacre et de sa transmission dans les mémoires.

 

Mais cette figure de l'inversion mathématiques que les incultes, comme votre serviteur, pourraient admettre comme logique, ce 26 décembre 2013, s'est effondrée défaite par un brillant exposé, issu des mathématiques modernes, qui dresse un regard bien différent sur le phénomène de l'inversion.

 

  

6689581-chomage-l-inversion-de-la-courbe-est-amorcee-selon-hollande.jpg

 

Dans une vie, tout de même, on connaît des changements fondamentaux au niveau de la sémantique et de l'étymologie. Nos aînés avaient appris que le "socialisme" était une société tolérante, intransigeante sur l'équité, exclusivement, laïque et républicaine, qui avait pour mission de réaliser légalement l'appropriation collective des moyens de production et de distribution ; vaste programme aussi ambitieux que généreux !

 

De nos jours on ne trouve plus de traçabilité de cet idéal et personne n'ose avancer une solide redéfinition de cette belle terminologie d'antan. Tout au plus ceux qui, sans trembler, s'en réclament, du socialisme, le "solférinien" bien sûr, affirment, haut et fort, qu'ils sont les seuls à "savoir laver plus blanc" que tous les autres réunis.

 

Au gré des informations, avant-hier 26 décembre, deux  jours avant la Saint Innocents, on a appris que le mot inversion n'avait rien à voir, dans les mathématiques modernes, avec le vieux concept cartésien qui  s'accorde avec la définition courante.

Inverser, verbe transitif.

Sens : mettre dans un sens différent, contraire. [Anglais to reverse].

 

Depuis avant hier, que nenni, ce n'est plus cela. Si globalement on continue de reculer, mais moins, ça et là avec quelques nuances positives, on a déjà inversé.

 

J'en veux à tout les pédagogues de ne pas nous l'avoir appris plus tôt ! Il a fallu qu'un ancien énarque, de la promotion Voltaire, licencié en droit, ancien auditeur à la Cour des Comptes, relayés par ses féaux, vienne sur toutes les chaînes de T.V apporter cette brillante démonstration de mathématiques modernes sur l'inversion.

 

Tous les "Innocent(s)" du corps électoral auront, ainsi, appris 48 heures avant leur fête, "la Saint innocents", que le sens des mots, avec le temps, peut s'inverser.

 



27/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres